V. est une cadre expérimentée dans une entreprise de communication. Elle développe une activité conséquente et son expertise est exploitée tout azimut par ses supérieurs, conscients de son potentiel, mais peu enclins à lui offrir spontanément la reconnaissance qu’elle mériterait.

De nouveaux venus dans le service qui grandit font prendre conscience à V. que sa place est à peine plus enviable que celle d’une jeune recrue inexpérimentée. V. a pourtant développé une proximité et un affectif avec ses supérieurs qui lui fait penser avoir une sorte de privilège. Concrètement cette situation « privilégiée » ne développe aucune forme de reconnaissance palpable. V. est de plus en plus en colère et s’en prend à tout le monde jusqu’à provoquer sa hiérarchie et friser la rupture. V. attend que sa valeur soit reconnue, mais elle ne l’est pas.

Pour sortir du cercle de la colère, nous avons fait un travail d’identification individuelle de ses valeurs personnelle. La reconnaissance de ses valeurs personnelle a débranché le circuit de la colère qui correspondait à une attente insatisfaite que sa valeur soit reconnue par les autres. La reconnaissance de soi coupe de la dépendance du jugement et de l’appréciation des autres.

Les tensions au travail se sont apaisées. V. a pris du recul sur sa situation qu’elle apprend à observer. Elle découvre aujourd’hui les limites de son environnement professionnel et envisage d’en changer pour un meilleur.