N. est une jeune auto-entrepreneuse qui se lance dans une activité de conseil et d’accompagnement aux particuliers. Elle se lance dans cette voie suite à une carrière qui lui a permis de brasser largement le spectre des besoins attendus. Elle ne sait pas encore ce qu’elle sera capable de porter sur ses épaules toutes seules et a du mal à définir les prestations auxquelles elle souhaite répondre. Son grand questionnement est de savoir à quoi elle va bien pouvoir servir, quels services elle a envie d’offrir.

Ensemble nous définissons un scénario des besoins de ses futurs clients qui, grosso modo, suivent une certaine logique en fonction de leurs évolutions. Nous définissons ainsi une suite de besoin qui va de l’aide à la l’identification des problèmes, à la conception de solution et à la mise en place d’outil.

Pour chaque besoin identifié, nous définissons les livrables ou le résultat attendu, le contenu de la prestation à réaliser pour l’atteindre, les pré-requis, le temps de conseil et service à consacrer et le prix de la prestation.

Chemin faisant, N. se rend compte qu’elle ne veut pas traiter toute la chaîne des prestations que couvre la dénomination de son métier, mais seulement une partie dans laquelle elle se sent à l’aise et avec lequel elle a plaisir à travailler. Elle resserre ainsi le spectre de ses interventions pour se sentir légitime dans son exercice. Elle choisit consciemment son positionnement professionnel.

Aujourd’hui N. développe tranquillement son activité en apprenant à sélectionner les demandes pour offrir un service qu’elle est sûre de pouvoir donner avec un maximum de qualité.