S. veut se lancer dans une activité de massage. Elle a fait les formations nécessaires et a une première clientèle qui se développe et une petite expérience qui va avec. Elle dispose d’un local pour recevoir ses clients avec table de massage, huiles de massages et tous les accessoires nécessaires.

Mais l’activité ne décolle pas. Elle s’inquiète. Je lui demande quel est son tarif et lui suggère de le baisser le temps de faire son expérience. Elle a été mal conseillé dans son tarif par un confrère et pense que son tarif et légitime et ne veut pas le changer.

Un mois plus tard, elle en est au même point et me demande conseil. Je lui propose donc de faire un travail sur sa légitimité. Nous étudions ensemble les quatre piliers de la légitimité professionnelle et elle évalue elle-même son pourcentage d’atteinte de ses quatre compétences de base. Elle se rend compte qu’elle a été mal conseillée initialement sur ses tarifs et que sa légitimité est en cours de construction.

Elle me demande comment baisser ses tarifs sans se dévaloriser. Nous trouvons une solution élégante.

Un mois plus tard elle doublait son chiffre d’affaire mensuel et ses commandes continuaient d’affluer.