Je redémarre mon activité professionnelle en 2010 en réalisant des missions en tant qu’auto-entrepreneur, puis je suis rapidement missionné sur un projet qui me demande de me restructurer en tant qu’entreprise.

L’indépendance me permet d’équilibrer mon activité professionnelle en nourrissant l’intuitif et le technique, l’individuel et le personnel. Je consacre la moitié de mon temps à accompagner des individuels en séance de coaching de vie, coaching de carrière et de positionnement, soin énergétique, séminaires, formations, écriture et l’autre à mener des missions en entreprise.

L’absence de la sécurité de l’emploi m’oblige à être conscient de manière aigüe de l’accord ou du désaccord profond que j’ai  avec ce que je fais. Dès que je m’endors que je rentre dans une routine et ne suis plus concerné à 100%, les missions sont menacés, les clients disparaissent. J’apprends que l’indépendance demande de la vigilance et de l’intégrité pour ne pas devenir un danger pour soi.