Tristan Balguerie

Après une carrière qui m’a souvent amené à accompagner des gouvernants ou des institutions de gouvernance dans leur positionnement, j’ai décidé de mettre ma capacité à accompagner la gouvernance au service de celles et ceux qui décident, entreprises ou particuliers, de se repositionner pour s’auto-gouverner avec leurs propres valeurs.

Cet accompagnement prend deux formes : séances de coaching professionnel et accompagnements à la mise en place des outils de communication permettant de poser son identité professionnelle.

J’ai une spécialité d’accompagnant dans le positionnement professionnel et je la concrétise avec des outils de communication numérique. Je porte en moi l’énergie de la remise en question et de l’intégrité qui me rend apte à accompagner les personnes qui veulent se rebâtir en élevant le niveau de leur valeur dans le travail.

Si vous me demandez comment choisir un coach, un thérapeute ou un accompagnant quelconque, je vous dirais de regarder d’abord l’être avant les diplômes et l’apparat. J’ai vu de près des pontes dans leurs disciplines se comporter de manière indigne, répéter leur méthode de travail avec une très faible écoute, trop peu de compassion, pas assez d’expérience réelle, ou un manque de discernement sur eux-mêmes qui fait qu’ils ne donnent pas nécessairement le résultat que l’on pourrait être en droit d’attendre d’eux.

La relation d’aide comme on l’appelle dans le coaching, est d’abord une relation humaine. Il est très facile d’apprendre la théorie de l’aide dans des formations de courtes durées comme cela se fait souvent. Il est beaucoup plus éprouvant et difficile d’en appliquer les principes pour se garantir de ne pas influencer ou manipuler une personne, mais seulement de l’accompagner dans son but avec détachement, intégrité, dignité, amour et compassion. C’est ce que je développe.