L’orientation professionnelle c’est la direction que l’on prend naturellement en fonction de nos aptitudes, inclinations, tendances et talents.naturels. L’orientation est le fruit d’une attirance naturelle. Pour être sûr de ces choix d’orientation, il est important de suivre ses inclinations naturelles.

Lorsque des parents exigent de leurs enfants qu’ils prennent une orientation particulière, ils leurs demandent de se couper de l’expression de leurs aptitudes, inclinations, tendances et talents naturels. Les enfants, en répondant aux désirs de leur parents, sont obligés de taire leurs élans naturels jusqu’à oublier qu’ils en ont eus.

Le parcours scolaire dans le système d’éducation classique actuel, a tendance à lisser les élans naturels de l’individu qui ne cadrent pas avec les attentes de l’école et à récompenser ceux qui savent le mieux répondre aux attentes de l’école.

Les parents, croyant ce qui est bien pour leurs enfants, éloignent les enfants de leurs élans naturels, et l’école donne une légitimité à ne pas suivre ce même élan naturel.

En raison de ces deux handicaps de naissance, il est rare que l’orientation de l’activité professionnelle dans les premières années correspondent à l’orientation naturelle de l’individu. Un être qui ne suit pas son orientation naturelle ne peut pas être heureux durablement dans son travail.

Cela prendra le temps qu’il faudra, mais il finira par ne plus pouvoir supporter son travail. Dans le meilleur des cas, il rebondira d’orientation avec facilité si les conditions le permettent. Souvent, les conditions difficiles – engagement familial, manque d’argent pour reprendre une formation, manque de soutien – et la peur de passer par cette voie difficile pousse à poursuivre sa vie professionnelle jusqu’à la fin, la fameuse retraite.

Quelque soit le travail que l’on a, il est toujours possible de revoir son orientation. Quelque fois il faut tout revoir et travailler sur le long terme, parfois le chemin n’est pas si long, car on a toujours tendance dans notre vie professionnelle à s’orienter dans les postes, les emplois, les évolutions qui correspondent à nos élans. Il faudra alors faire face à un problème de légitimité n’ayant ni diplôme, ni formation dans l’exercice de ses vrais talents naturels que notre nouvelle orientation. Ce n’est pas facile, mais c’est chaque jour un pas de plus vers une voie naturelle qui ouvre la perspective d’une activité professionnelle qui rendent durablement heureux.